Avertir le modérateur

09/11/2012

Les nombreux obstacles du trading à haute fréquence

High Frequency,trading à haute fréquenceLe High Frequency Trading (HFT) a eu sa juste part de râleurs depuis le krach éclair de 2010. Ce puissant style de trading a réussi à attirer beaucoup de joueurs qui agitent la carte anti-HFT. Est-il juste pour la communauté de trading haute fréquence de souffrir de tant d'abus ? Est-ce que le marché comprend vraiment ce mécanisme de trading ultra rapide ?

En substance le trading à haute fréquence apporte une valeur ajoutée, en dehors de la liquidité (dans des instruments peu liquides), il crée également un nouveau lot de teneurs de marché, d'autre part il peut être préjudiciable au marché, comme en témoigne le flash crash que l'indice boursier américain a subi de plein fouet.

Les marchés de gré à gré ont fait l'objet de discussions depuis la nouvelle réglementation de Dodd-Frank et MIF II. En outre, les décideurs politiques en Europe ont travaillé pour tirer la prise du trading à haute fréquence, une suggestion formulée par la commission ECON (affaires économiques et monétaires du comité) était de mettre en œuvre une période de gèle de 500 milliseconde pour de tous les ordres avant qu'ils soient annulés ou modifier.

Les politiciens européens sont désireux d'en finir avec le trading à haute fréquence et ont poussé le Parlement européen à prendre des mesures, MIFID 2, qui est encore dans sa phase d'examen aura un impact crucial sur l'avenir des marchés financiers en Europe.

Matthew Clark, Directeur du Trading and Partner pour Currency Capital Management en Suisse ne voit pas la réduction de la latence comme une percée majeure, il dit : "le temps minimum pour annuler un ordre n'est pas un problème à nos yeux, même si le marché peut changer momentanément, les traders à haute fréquence vont adapter leurs algorithmes et trouver de nouvelles façons d'apporter de l'argent avec ce nouveau scénario, ils vont être très agressif et continuer à trouver des solutions. "

L'euro-député britannique a défendu les droits du HFT qui pourrait être mieux géré par opposition à une interdiction pure et simple. La FSA a fait des commentaires fermes en faveur d'un système structuré qui reconnaît le HFT dans le cadre de la nouvelle révolution commerciale alimentée par les nouvelles technologiques.

La réponse officielle du Royaume-Uni, faite conjointement par le Trésor et la Financial Services Authority, soutient le HFT, argumentant qu'elle accroît la liquidité et réduit les coûts de transaction. Tout en soutenant des mesures pour améliorer la stabilité et la protection contre les abus de marché, le Trésor n'approuve pas l'obligation pour les entreprises européennes DFT de détenir des actions pendant une durée minimale.

Le Trésor a commandé un projet de recherche sur le trading haute fréquence de l'office des sciences connue sous le nom Foresight Group.

Les principaux centres économiques du monde entier ont étudié les effets de HFT sur leurs marchés intérieurs, l'Allemagne a évité le HFT et l'Autorité fédérale de surveillance financière à chercher à instaurer des droits et des disjoncteurs pour éviter les principaux écueils.

Stéphane Leroy, directeur des ventes et du marketing pour la société de trading QuantHouse est en faveur d'outils de gestion des risques afin d'améliorer l'environnement de trading, mais il croit que l'ensemble du marché doit faire plus pour comprendre ce qu'est vraiment le HFT.

Le trading à haute fréquence prends de plus en plus d'ampleur et d'importance dans les marchés financiers mondiaux, certaines entreprises commencent à avoir recours à des stratégies à haute fréquence, le marché doit s'assurer qu'il comprend la dynamique des deux spectres pour s'assurer que toute mesure prise n'aura pas d'incidence sur le marché d'une manière négative en entraînant une baisse des volumes.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu