Avertir le modérateur

07/08/2012

OANDA défend sa politique d'effet de levier très bas

oanda.JPGOANDA est très actif pour défendre certaines causes, comme le fait qu'il ne propose pas de partenariat avec des courtiers introducteur. Il considère que le coût des courtiers forex introducteurs est finalement supporté par le trader de détail. En bref, le spread doit être "manipulé" pour récompenser les IB (Introducing broker).

Maintenant, OANDA tourne son attention vers une autre question dans l'industrie du forex, l'effet de levier. OANADA affirme avoir des données prouvant que le levier 50:1 est statistiquement idéal et c'est pour cette raison qu'il refuse d'augmenter l'effet de levier disponible au-delà de ce plafond.

OANDA n'a jamais offert à ses clients un levier supérieur à 50:1. Il prétend que ce n'est pas simplement un nombre choisi arbitrairement, mais d'après une analyse des données de marché qui fournit la preuve qu'un levier supérieur à 50:1 est inutile et potentiellement préjudiciable pour les clients.

Cette opinion arrive après un récent article du Financial Times appelant la réglementation du Royaume-Uni à intervenir et à réglementer le levier "excessive" de trading proposé par les courtiers forex à leurs clients de détail. L'article affirme que les brokers "écorchent leurs clients" en offrant un levier aussi élevé que 500:1 à des gens qui ne comprennent pas comment fonctionne le levier sur les marchés financiers.

L'effet de levier : une arme à double tranchant

OANDA accepte que le levier est un outil essentiel et précieux dans le trading de devises. Cependant, il explique dans différents tutoriels et communiqués comment il doit être utilisé correctement pour avoir un effet bénéfique, quand l'effet de levier augmente, la volatilité du marché peut effacer certaines positions, même si le client prédit la bonne direction du marché.

En dépit d'être autorisé à donner un effet multiplicateur beaucoup plus élevé pour les clients européens, OANDA veut rester fidèle à son modèle de base de fournir un marché équitable et honnête pour les cambistes de détail.

"Pour nous, proposer un levier supérieur à 50:1 n'est pas une démarche crédible pour un plan d'affaires à long terme. Pire, il endommage la réputation de l'industrie du Forex. OANDA a toujours encouragé une approche prudente pour trader les devises. Nos principes nous transforme en cible parfaite pour d'autres courtiers qui lancent des campagnes de marketing sur les "avantages" du trading avec un effet de levier de 100:1 ou plus. Mais nous croyons fermement que ce n'est pas une bonne solution pour traiter les clients de manière ouverte, honnête et toujours être rentable."

21:08 Publié dans Courtiers Forex | Lien permanent | Tags : oanda, effet de levier, trading forex, courtier, broker | |  Facebook | Commentaires (0) |

27/05/2012

Concepts pour trader les CFD avec un effet de levier

Qu'entendons-nous par produit à effet de levier ? Avec un effet de levier, le trader peut réaliser un investissement important avec une somme d'argent relativement modique, le levier augmente donc les profits ou les pertes. Ce qui signifie que la position est plus grande que la quantité d'argent mobilisée sur le trade. Avec un contrat pour différence, il est possible de parier sur la hausse (position longue) ou sur la baisse (position courte) d'une action en bourse ou d'une paire de devises du forex.

Trading de contrats pour différence

Ils représentent autant près de 40 % du chiffre d'affaires quotidien de la Bourse de Londres. Des dizaines de milliers de personnes les utilisent régulièrement et leur nombre croît de 20 % par an.

Les contrats de différence (CFD) sont devenus populaire depuis que le marché c'est retourné au printemps de 2003. Ils permettent à l'acheteur de prendre des positions longues ou courte sur un panel d'instruments financiers : indices boursiers, devises, actions, matières premières, métaux précieux.

Cependant, il s'agit d'une arme à double tranchant. Si le pari va dans le mauvais sens, les pertes peuvent être conséquentes. Le trader ne paie qu'une fraction du coût de l'investissement du sous-jacent pour placer un pari - il est acheté sur la marge - l'évolution du prix est donc amplifié. Les profits ou les pertes peuvent faire boule de neige.

De manière générale, les CFD sont utilisés par des gens qui souhaitent bénéficier d'un mouvement de prix à court terme. Les frais de courtage sont bas, mais pour maintenir une position longue sur plusieurs jours, il faut payer des frais de financement, car le compte sur marge est un emprunt qu'il faut financer pour garder le trade ouvert. C'est pour cette raison que les CFD sont plus adaptés au trading à court terme. Par contre, pour une position courte, le compte sera crédité d'un pourcentage d'intérêt journalier.

15:24 Publié dans Bourse | Lien permanent | Tags : effet de levier, cfd trading, contrats pour différence, trader la bourse | |  Facebook | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu