Avertir le modérateur

08/05/2014

Les corrélations des monnaies du forex

corrélation,devisesComme des nageuses synchronisées, certaines paires de devises ce déplacent en tandem. Et comme des aimants de même pôles qui se touchent, les autres paires de devises ce déplacent dans des directions opposées. Lorsque le trader forex opère en même temps sur plusieurs paires de devises, il doit contrôler son exposition au risque. Le fait de trader plusieurs paires ne permet pas forcement de diversifier le risque, car certaines paires sont fortement corrélées. Etudier les corrélations de change du forex permet de prendre de meilleures décisions pour couvrir ou diversifier vos les opérations de trading du forex.

Les paires qui se déplacent dans la même direction :

  • EUR / USD vs GBP / USD
  • EUR / USD vs AUD / USD
  • EUR / USD vs NZD / USD
  • USD / CHF vs USD / JPY
  • AUD / USD vs NZD / USD


Les paires qui se déplacent dans des directions opposées :

  • EUR / USD et USD / CHF
  • GBP / USD et USD / JPY
  • USD / CAD et AUD / USD
  • USD / JPY et AUD / USD
  • GBP / USD et USD / CHF

 

11:54 Publié dans Le trading | Lien permanent | Tags : corrélation, devises | |  Facebook | Commentaires (0) |

27/07/2013

Ce qui provoque une crise monétaire ?

crise monétaireDepuis le début des années 1990, il y a eu de nombreux cas de placements en devises qui ont conduit à des fuites de capitaux. Pour quelles raisons les investisseurs en devises et les financiers internationaux réagissent-ils comme ça ? Evaluent-ils une économie ou suivent-ils leur instinct ?

Qu'est-ce qu'une crise monétaire ?

Une crise monétaire est provoquée par une diminution de la valeur d'une monnaie nationale. Cette baisse de valeur affecte négativement l'économie en créant une instabilité du taux de change. Pour simplifier les choses, nous pouvons dire que les crises se développent comme une interaction entre les attentes des investisseurs et ce que ces attentes provoquent.

La politique du gouvernement, les banques centrales et le rôle des investisseurs

Lorsqu'elles sont confrontées à la perspective d'une crise monétaire, les banques centrales peuvent essayer de maintenir le taux change grâce aux réserves de change du pays ou de laisser le taux varier contre les autres monnaies.

Si une augmentation du taux d'intérêt ne peut pas compenser une dévaluation et une pression à la baisse sur la monnaie, la banque centrale doit réduire la masse monétaire pour augmenter le taux afin de relancer la demande pour la monnaie. La banque peut le faire en vendant des réserves de devises étrangères pour créer des sorties de capitaux. Lorsque la banque vend une partie de ses réserves de change, elle reçoit le paiement en monnaie nationale.

Mais cette politique monétaire ne peut pas durer indéfiniment. La dévaluation de la monnaie diminue le prix des biens domestiques par rapport aux produits étrangers, ce qui accroît la demande pour les travailleurs et augmente la production. Mais à court terme, la dévaluation augmente également les taux d'intérêt qui doivent être compensés par la banque centrale à travers une augmentation de la masse monétaire et l'augmentation des réserves de change.

Anatomie d'une crise

Quand les investisseurs n'ont plus confiance dans la stabilité de l'économie, ils essayent de sortir leur argent du pays. C'est ce qu'on appelle une fuite de capitaux. Après avoir vendu leurs placements libellés en monnaie nationale, ils transforment ces investissements en devises étrangères. Cette ruée sur la monnaie peut alors rendre presque impossible pour le pays de financer ses dépenses en immobilisations.

Pour anticiper une crise monétaire dans un pays, il faut analyser un ensemble de variables :

  • Le pays est fortement endetté (déficits des comptes courants)
  • La valeur monétaire augmente rapidement
  • L'incertitude sur les mesures prises par le gouvernement inquiète les investisseurs


Exemple : la crise latino-américaine de l'année 1994

Le 20 décembre 1994, le peso mexicain a été dévalué. Plusieurs facteurs ont contribué à cette crise :

  • Les réformes économiques de la fin des années 1980 conçues pour limiter l'inflation galopante dans la pays ont commencé à affaiblir l'économie.
  • L'assassinat d'un candidat à la présidentielle mexicaine en mars 1994 a suscité les craintes d'une monnaie bradée.
  • La banque centrale était assise sur des réserves de changes estimées à 28 milliards de dollars. En moins d'un an, ces réserves ont disparue.
  • La banque centrale a commencé à convertir la dette à court terme libellée en pesos et en dollars. La conversion a entraîné une diminution des réserves de change et une augmentation de la dette.
  • Une crise auto-réalisatrice s'est produite lorsque les investisseurs ont eu peur d'un défaut de paiement sur la dette du gouvernement.

Lorsque le gouvernement a finalement décidé de dévaluer la monnaie en décembre 1994, il a fait de grosses erreurs. Il n'a pas dévaluer la monnaie en assez grande quantité, montrant ainsi qu'il n'était pas disposé à prendre les mesures douloureuses nécessaires. Par conséquent, les investisseurs étrangers ont poussé le taux de change du peso à la baisse, le gouvernement à donc était obligé d'augmenter le taux d'intérêt intérieur à près de 80 %. Le PIB du pays a chuté fortement. Au final, la crise a été atténuée par un prêt d'urgence des États-Unis.

14:38 Publié dans Forex | Lien permanent | Tags : crise monétaire, devises, banque centrale, monnaie | |  Facebook | Commentaires (0) |

14/01/2013

Les gouvernements occidentaux envisageraient-ils des emprunts en Yuan ?

yuan.jpgDe nombreux pays occidentaux commencent à penser à la façon dont ils peuvent emprunter à moindre coût. Il pourrait être possible que ces gouvernements se tournent vers les soi-disantes obligations "panda". La Chine se tourne vers l'avenir et cela pourrait signifier des emprunts en yuans.

Au cours de ces dernières années, la Chine a pris des mesures pour devenir un acteur international sur la scène économique mondiale. Il y a quelques années, la Chine a laissé entendre qu'elle souhaitait se débarrasser du dollar américain comme monnaie de réserve mondiale. La Chine a également mis en place des accords bilatéraux avec les pays en développement pour le commerce en yuan (également appelé renminbi).

Maintenant, il semble y avoir un intérêt croissant pour les emprunts en renminbi. David Marsh, un écrivain à MarketWatch, a écrit un commentaire intéressant au sujet de la possibilité de se tourner vers les gouvernements occidentaux obligations "panda" pour financer leurs opérations. Alors que de nombreux gouvernements occidentaux se méfient de l'idée en ce moment, Marsh y voit une possibilité réelle pour l'avenir, d'autant plus que la Chine prend des mesures pour rendre progressivement le renminbi plus accessible au niveau international.

Même si le trading du renminbi sur le forex n'est pas quelque chose qui est à la disposition des personnes en ce moment, beaucoup se tournent vers l'avenir et je me demande ce qui pourrait être possible plus tard.

22:11 Publié dans Actualité des devises | Lien permanent | Tags : yuan, chine, obligations, emprunts, forex, devises | |  Facebook | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu