Avertir le modérateur

09/02/2013

La banque centrale du Brésil intervient pour freiner l'appréciation sa monnaie

réal brésilienLe réal brésilien a chuté, effaçant ses gains liés à l'intervention de la banque centrale pour freiner la reprise de la monnaie sur le forex. Le ministre des Finances, Guido Mantega a laissé entendre que le gouvernement va permettre l'appréciation de la monnaie.

La banque centrale du Brésil est intervenue pour enrayer l'appréciation du réal, offrant des swaps de devises inverses pour la première fois depuis octobre. Auparavant, la monnaie avait rallié des points hauts quand Mantega avait dit que le gouvernement pourrait accepter de voir le réel atteindre les 1,85 contre le dollar. Il semble que les décideurs politiques brésiliens tolèrent l'appréciation de la monnaie, mais dans processus lent.

Des spéculations sur la réduction de certaines taxes du gouvernement ont aussi stimulé les entrées de capitaux étrangers. Il est peu probable que la banque centrale relève ses taux d'intérêt dans un avenir proche. Le président de la banque centrale Alexandre Tombini a déclaré que l'inflation annuelle ne doit pas dépasser la limite de 6,5 % dans la première moitié de 2013. En plus de cela, la croissance économique est au plus bas depuis une décennie.

01/02/2013

Les retombées de l'interdiction des cartes de crédit par la NFA

NFA.jpgLe plan de la NFA d'interdire le financement des comptes de trading forex par carte de crédit ou PayPal semble aller de l'avant. Notre article publié la semaine dernière a généré beaucoup de commentaires sur les effets de l'interdiction - certains pensent que cette volonté est en quelque sorte une bonne chose pour l'industrie du forex.

Premièrement, il faut noter que suite à des discussions avec les professionnels de l'industrie du forex et des autres personnes impliquées dans cette situation, il semble probable que la NFA envisage d'aller jusqu'au bout de cette nouvelle règle. Et qu'elle sera effectivement dommageable pour ceux qui sont engagés dans le trading forex de détail aux Etats-Unis.

Il est clair que les courtiers forex seront les plus touchés.

En comparant les deux plus grandes entreprises américaines, FXCM et Gain Capital (Forex.com), les documents déposés par les deux plus grandes entreprises forex de détail basées aux États-Unis, Gain Capital serai apparemment le plus grand perdant. Gain Capital a cessé de fournir des données sur le volume géographique il y a environ un an, mais en fonction des chiffres les plus récents et le fait qu'il a récemment récupéré les clients américains de GFT, nous estimons que Gain Capital (Forex.com) fait environ 1/3 de son volume de vente au détail aux États-Unis, contre seulement 11 % pour FXCM. 37 % des dépôts de la clientèle de Gain Capital ont été effectués par carte de crédit, contre moins de 20 % chez FXCM - et seulement 3 % des dépôts des clients américains de FXCM sont arrivés par carte de crédit.

Nous auront plus de détails dans les prochaines semaines, la NFA a prévue de discuter de cette proposition d'interdiction dans une prochaine réunion mi-février.

12:46 Publié dans Réglementation des marchés | Lien permanent | Tags : nfa, forex, carte de crédit, paypal, fxcm, gain capital | |  Facebook | Commentaires (0) |

22/01/2013

Pas de tendance claire sur le forex aujourd'hui

euro.jpgL'euro est partagé aujourd'hui sur le forex, suite à la dernière annonce de la Banque du Japon, ainsi que la dernière offre obligataire espagnole et des attentes de l'Allemagne et de la France qui ont annoncé des propositions communes pour une réforme de l'euro en mai.

Les monnaies semblent être à la recherche d'une tendance, il n'y avait pas de données économiques importantes et les traders forex se sont concentrés sur d'autres questions. L'Espagne montre des rendements stables, ce qui est un signe encourageant. En outre, les cambistes sont attentifs à la promesse faite par les dirigeants allemands et français de présenter des propositions conjointes pour la réforme de l'euro d'ici le mois de mai.

L'alliance entre la chancelière allemande conservatrice Angela Merkel et le président socialiste français, François Hollande reste précaire. Les deux ont promis de travailler sur des propositions conjointes de la réforme de l'euro, tout en réaffirmant les liens entre la France et l'Allemagne pour le 50e anniversaire du traité de l'Elysée.

Pour l'instant, beaucoup de devises sont simplement en attentes d'informations et d'orientation. En conséquence, les choses sont un peu mélangés aujourd'hui, y compris pour l'euro par rapport à ses principaux rivaux.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu