Avertir le modérateur

27/07/2013

Ce qui provoque une crise monétaire ?

crise monétaireDepuis le début des années 1990, il y a eu de nombreux cas de placements en devises qui ont conduit à des fuites de capitaux. Pour quelles raisons les investisseurs en devises et les financiers internationaux réagissent-ils comme ça ? Evaluent-ils une économie ou suivent-ils leur instinct ?

Qu'est-ce qu'une crise monétaire ?

Une crise monétaire est provoquée par une diminution de la valeur d'une monnaie nationale. Cette baisse de valeur affecte négativement l'économie en créant une instabilité du taux de change. Pour simplifier les choses, nous pouvons dire que les crises se développent comme une interaction entre les attentes des investisseurs et ce que ces attentes provoquent.

La politique du gouvernement, les banques centrales et le rôle des investisseurs

Lorsqu'elles sont confrontées à la perspective d'une crise monétaire, les banques centrales peuvent essayer de maintenir le taux change grâce aux réserves de change du pays ou de laisser le taux varier contre les autres monnaies.

Si une augmentation du taux d'intérêt ne peut pas compenser une dévaluation et une pression à la baisse sur la monnaie, la banque centrale doit réduire la masse monétaire pour augmenter le taux afin de relancer la demande pour la monnaie. La banque peut le faire en vendant des réserves de devises étrangères pour créer des sorties de capitaux. Lorsque la banque vend une partie de ses réserves de change, elle reçoit le paiement en monnaie nationale.

Mais cette politique monétaire ne peut pas durer indéfiniment. La dévaluation de la monnaie diminue le prix des biens domestiques par rapport aux produits étrangers, ce qui accroît la demande pour les travailleurs et augmente la production. Mais à court terme, la dévaluation augmente également les taux d'intérêt qui doivent être compensés par la banque centrale à travers une augmentation de la masse monétaire et l'augmentation des réserves de change.

Anatomie d'une crise

Quand les investisseurs n'ont plus confiance dans la stabilité de l'économie, ils essayent de sortir leur argent du pays. C'est ce qu'on appelle une fuite de capitaux. Après avoir vendu leurs placements libellés en monnaie nationale, ils transforment ces investissements en devises étrangères. Cette ruée sur la monnaie peut alors rendre presque impossible pour le pays de financer ses dépenses en immobilisations.

Pour anticiper une crise monétaire dans un pays, il faut analyser un ensemble de variables :

  • Le pays est fortement endetté (déficits des comptes courants)
  • La valeur monétaire augmente rapidement
  • L'incertitude sur les mesures prises par le gouvernement inquiète les investisseurs


Exemple : la crise latino-américaine de l'année 1994

Le 20 décembre 1994, le peso mexicain a été dévalué. Plusieurs facteurs ont contribué à cette crise :

  • Les réformes économiques de la fin des années 1980 conçues pour limiter l'inflation galopante dans la pays ont commencé à affaiblir l'économie.
  • L'assassinat d'un candidat à la présidentielle mexicaine en mars 1994 a suscité les craintes d'une monnaie bradée.
  • La banque centrale était assise sur des réserves de changes estimées à 28 milliards de dollars. En moins d'un an, ces réserves ont disparue.
  • La banque centrale a commencé à convertir la dette à court terme libellée en pesos et en dollars. La conversion a entraîné une diminution des réserves de change et une augmentation de la dette.
  • Une crise auto-réalisatrice s'est produite lorsque les investisseurs ont eu peur d'un défaut de paiement sur la dette du gouvernement.

Lorsque le gouvernement a finalement décidé de dévaluer la monnaie en décembre 1994, il a fait de grosses erreurs. Il n'a pas dévaluer la monnaie en assez grande quantité, montrant ainsi qu'il n'était pas disposé à prendre les mesures douloureuses nécessaires. Par conséquent, les investisseurs étrangers ont poussé le taux de change du peso à la baisse, le gouvernement à donc était obligé d'augmenter le taux d'intérêt intérieur à près de 80 %. Le PIB du pays a chuté fortement. Au final, la crise a été atténuée par un prêt d'urgence des États-Unis.

14:38 Publié dans Forex | Lien permanent | Tags : crise monétaire, devises, banque centrale, monnaie | |  Facebook | Commentaires (0) |

11/07/2013

Une banque allemande commence à offrir des comptes en Bitcoins

bitcoins,banqueLa monnaie virtuelle gagne en légitimité à travers le monde entier, la Fidor Bank, une banque allemande sur internet a conclue un partenariat stratégique avec bitcoin.de pour offrir aux clients la possibilité de gérer un compte bancaire en Bitcoins.

M. Flaskamper, directeur général de Bitcoin Deutschland GmbH (bitcoin.de), estime que la monnaie virtuelle commence à être acceptée comme une véritable alternative à la monnaie fiduciaire en ce moment plus que jamais, un point de vue qui est certainement confirmé par les augmentations exponentielles de la valeur du Bitcoin à travers le monde ces trois derniers mois.

La valeur de la monnaie virtuelle depuis son introduction il y a quatre ans était restée relativement constante jusqu'au début de cette année. Puis une hausse soudaine a eu lieu, ce qui coïncide avec la crise bancaire chypriote.

Au moment de la crise bancaire, la valeur du Bitcoin est passé à environ 155 dollars avec un pic à 266 dollars à un moment donné.

"Dans le cadre de cette coopération avec Fidor Bank, dans les semaines à venir, nos clients auront la possibilité de trader sur bitcoin.de en temps quasi-réel avec un compte gratuit FidorPay Giro. Nous avons une demande de plus de 70.000 clients en Europe ", a poursuivi M. Flaskämper.

"Les clients qui échangent des Bitcoins étrangers transfèrent généralement leur argent sur des comptes de sociétés étrangères qui ne sont pas protégés en cas de faillite, les fonds de clients de bitcoin.de ont toujours été déposés dans leurs comptes bancaires qui sont couverts par la garantie des dépôts de l'UE pour un montant de 100.000 euros par client et par compte. "

L'Allemagne abrite un nombre particulièrement élevé d'utilisateurs de Bitcoin, Berlin est un véritable centre d'activités pour la monnaie virtuelle. Avec la Fidor Bank, qui en tant qu'institution financière, peut protéger ses clients contre l'insolvabilité et leur fournir la monnaie décentralisée sans frontières, il sera intéressant de voir si d'autres institutions financières suivent cette direction.

11:51 Publié dans Banques | Lien permanent | Tags : bitcoins, monnaie virtuelle | |  Facebook | Commentaires (0) |

29/06/2013

Quel type de courtier forex choisir ?

Il n'y a pas vraiment de type de courtier meilleur qu'un autre, tout dépend du type de trader forex. C'est au cambiste de décider s'il préfère avoir des spreads bas, mais payer une commission par transaction, ou un courtier forex qui facture une commission avec des spreads flottants qui s'élargissent dans certaines conditions de marché. Habituellement, les day traders et scalpeurs préfèrent les spreads serrés, car il est plus facile de prendre de petits profits. Les spreads qui s'élargissent ont tendance à être insignifiant pour un cambiste à long terme ou un trader de position.

Voici un résumé des principales différences entre les teneurs de marché et les courtiers No Dealing Desk :

Dealing Desk (Market Maker)

  • Spreads fixes
  • ll prend le côté opposé de votre trade
  • Cotations du forex artificielles
  • Les trade sont exécutées manuellement par le courtier

No Dealing Desk (STP)

  • La plupart ont des spreads variables
  • Tout simplement un pont entre le trader et le fournisseur de liquidité
  • Les prix ​​proviennent de fournisseurs de liquidité
  • Exécution automatique, pas de re-cotation et de slippage

No Dealing Desk (STP + ECN)

  • Spreads variables ou à la commission
  • Un pont entre le trader et le fournisseur de liquidité et d'autres participants
  • Les prix ​​proviennent des fournisseurs de liquidité et d'autres particpants ECN
  • Exécution automatique, pas de re-cotation et de slippage


Visitez le site broker-forex.fr pour comparer les courtiers forex market makers et no dealing desk. Les comptes de démonstration sont gratuits.

16:03 Publié dans Courtiers Forex | Lien permanent | Tags : broker, courtier, forex | |  Facebook | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu