Avertir le modérateur

22/12/2018

Top 10 des villes pour une carrière dans la Finance

Les emplois dans la finance sont présents dans presque toutes les villes dans le monde, mais certaines villes offrent plus de possibilités que d'autres. Cet article met en évidence le top 10 des villes pour les emplois dans la finance et examine leurs exigences linguistiques, la météo, le coût de la vie et d'autres caractéristiques importantes. Toutes ces villes sont des lieux où le cout de la vie est élevé, mais elles offrent également de nombreux emplois bien rémunérés pour les travailleurs de la finance.

1. Boston, Massachusetts, USA

Coût de la vie (classement de Mercer) = 125
Langue = Anglais
Température minimale moyenne en janvier = 5°
Température moyenne en juillet = 27°

Bien connu pour ses actifs de gestion des entreprises, Boston abrite de grands gestionnaires de fonds comme Fidelity Investments et Putnam Investments. L''emploi à Boston peut souffrir pendant les périodes difficiles, mais le marché du travail pour la gestion d'actifs a tendance à être relativement plus stable que celui de la banque d'investissement ou de trading. Le marché de l'emploi à Boston est relativement attrayant pendant les récessions économiques ou les reculs du marché.

Les habitants de Boston sont particulièrement passionnés par leurs équipes sportives. Boston est également un endroit idéal pour ceux qui s'intéressent à l'histoire américaine et est relativement proche des plages et des montagnes.

2. Chicago, Illinois, USA

Coût de la vie = 110
Langue = Anglais
Température minimale moyenne en janvier = -7°
Température moyenne en juillet = 28°

Chicago abrite le Chicago Board of Trade et le Chicago Mercantile Exchange, c'est donc un lieu très important pour le trading des futurs et produits dérivés.

La vie nocturne à Chicago est très animée, il y a des équipes sportives et une scène musicale florissante, par contre l'hiver la température est très basse.

3. Dubaï, Émirats arabes unis

Coût de la vie = 94
Langue = Arabe, Anglais
Température minimale moyenne en janvier = 14°
Température moyenne en juillet = 40°

Dubaï est l'une des villes les plus dynamiques dans le monde qui se développe rapidement, car elle tente de devenir la capitale financière du Moyen-Orient. De nombreuses institutions financières sont présentes dans la ville. Les candidats étrangers peuvent trouver des emplois même s'ils ne parlent pas l'arabe. Bien que cosmopolite, Dubaï adhère à certaines restrictions islamiques sur l'alcool et la vie amoureuse.

4. Frankfurt, Allemagne

Coût de la vie = 88
Langue = allemand
Température minimale moyenne en janvier = 26
Température moyenne en juillet = 74

Francfort est sans doute la capital financière de l'Europe continentale et le foyer de grandes entreprises allemandes telles que Deutsche Bank. De nombreuses entreprises internationales ont établies leur siège européen à Francfort. Les résidents de Francfort bénéficient de nombreuses options de divertissements.

5. Hong Kong, Chine

Coût de la vie = 9
Langue = cantonais, mandarin, anglais
Température minimale moyenne en janvier = -3°
Température moyenne en juillet = 23°

Hong Kong est l'une des premières villes des emplois financiers en Asie et une passerelle clé pour la Chine. Il s'agit d'un marché en pleine expansion pour une grande variété de courtiers, de banques, pour la gestion de patrimoine et des emplois de traders. Il est possible de trouver un emploi en ne parlant que l'anglais, mais la connaissance du chinois est très utile.

Hong Kong est cher et bondé, mais c'est aussi une ville dynamique et passionnante avec quelques-uns des meilleurs centres commerciaux. Hong Kong est une plaque tournante du transport aérien régional, il est donc possible d'explorer l'Asie pendant les vacances.

6. Londres, Angleterre

Coût de la vie = 25
Langue = Anglais
Température minimale moyenne en janvier = 2°
Température moyenne en juillet = 22°

Londres est la capitale de la finance du Royaume-Uni, la quasi-totalité des grandes banques internationales et des sociétés de courtage sont présentes à Londre. La ville est particulièrement forte dans le trading du forex. Comme New York, Londre a subie des pertes d'emplois dues à la crise du crédit.

Londres est un point chaud pour la culture et la vie nocturne, avec des jeux, des restaurants, des musées, des pubs, des manifestations sportives et un accès facile à l'Europe continentale. Cependant, le temps à Londres peut être triste, surtout en hiver.

7. New York, USA

Coût de la vie = 33
Langue = Anglais
Température minimale moyenne en janvier = -5°
Température moyenne en juillet = 28°

New York est communément considérée comme la capitale de la finance du monde. La plupart des grandes banques d'investissement, dont Goldman Sachs, Morgan Stanley, Merrill Lynch et Lehman Brothers ont leur siège social. C'est aussi le cas de plusieures grandes banques, dont Citigroup et JP Morgan. Presque chaque grande institution financière mondiale, a une présence à New York. La ville a perdu un grand nombre d'emplois dues à la crise du crédit.

La ville qui ne dort jamais, elle est un point chaud pour la culture et la vie nocturne, avec spectacles de Broadway, la gastronomie, la musique, les musées, les clubs et les bars, et les événements sportifs.

8. San Francisco, Californie, USA

Coût de la vie = 90
Langue = Anglais
Température minimale moyenne en janvier = 7°
Température moyenne en juillet = 20°

San Francisco est la capitale de la finance de l'ouest des États-Unis. Il y a beaucoup de sociétés de courtage, de services bancaires et des sociétés comme Charles Schwab et Franklin Templeton Investments. La ville est une porte d'entrée de la Silicon Valley, San Francisco dispose d'un accent particulier sur le secteur de la technologie et de l'industrie du capital-risque.

San Francisco possède une beauté naturelle significative avec ses plages et parcs, elle est relativement proche de nombreuses activités de plein air, ce qui en fait un excellent choix pour les citadins qui aiment le plein air. La météo à San Francisco peut être brumeuses, mais les températures sont également très modérées.

9. Tokyo, Japon

Coût de la vie = 1
Langue = japonais
Température minimale moyenne en janvier = 1°
Température moyenne en juillet = 28°

Tokyo est la deuxième plus grande économie du monde, de nombreuses entreprises internationales ont établies leur siège à Tokyo. Autrefois considéré comme un rival de New York pour le titre de capitale financière du monde, Tokyo a perdu de l'importance au cours des dernières années, l'économie japonaise et les marchés financiers ont faiblis. L'activité a repris récemment, si l'économie japonaise continue de se redresser, Tokyo pourrait prospérer davantage.

Il existe des possibilités, mais Tokyo est un endroit difficile pour obtenir un emploi si vous ne parlez pas le japonais. Pour les intéressés, le meilleur moyen est sans doute de travailler pour une société financière internationale et ensuite de demander un transfert à Tokyo.

10. Zurich, Suisse

Coût de la vie = 6
Langue = allemand, le français, l'anglais
Température minimale moyenne en janvier = -10°
Température moyenne en juillet = 29°

Zurich est la capitale de l'industrie bancaire suisse, c'est un bon endroit pour trouver une grande variété d'emplois dans la finance. Les géants mondiaux UBS et Credit Suisse ont leur siège ici, la ville est particulièrement forte dans la gestion de fortune et la banque privée. Les candidats auront plus de succès s'ils parlent l'allemand ou le français, mais les candidats qualifiés peuvent s'en sortir s'ils parlent l'anglais.

La Suisse se classe régulièrement en tête de liste au niveau de la qualité de vie globale. La beauté naturelle, l'air pur, la criminalité faible, les revenus relativement élevés et les habitants cosmopolites font de Zurich un merveilleux endroit.

18:32 Publié dans Finance, Les traders | Lien permanent | |  Facebook | Commentaires (0) |

11/11/2018

Les biais et préjugés courants des traders

préjugés des traders

Avoir des préjugés peut nuire gravement à notre capacité de lire les marchés de manière objective pour prendre de bonnes décisions de trading. Voici une liste de cinq des préjugés les plus courants en trading.

1. Biais de récence

Les biais de récence brouillent votre jugement, car vous donner inutilement trop d'importance aux événements les plus récents. Mais cela ne s'applique pas seulement aux décisions de trading, comme dans le cas d'une perte de confiance après quelques pertes. Ils peuvent également affecter la façon dont vous analysez les marchés.

Si vous vous concentrez trop sur un seul événement économique sans prendre en compte les autres indicateurs ou si vous limitez votre analyse aux plus récentes bougies en perdant la trace des tendances à long terme, vous êtes coupable d'avoir commis un biais récence.

Pour y faire face, il faut prendre du recul et évaluer la situation à plus long terme. Il est important de toujours avoir une vue d'ensemble du marché des changes et de ne pas laisser votre dernier succès ou échec altérer votre jugement.

2. Biais de confirmation

En tant qu'êtres humains, nous avons tendance à écouter davantage les analyses qui se rapprochent le plus de nos propres points de vues et opinions et a affaiblir ceux de l'opposition. Après tout, c'est dans notre nature de vouloir avoir raison !

Le problème c'est que cela rend nos décisions de trading forex d'autant plus subjectives. Il est facile d'ignorer les signes d'une tendance baissière du marché si vous avez lu des analyses très optimistes !

Pour régler ce problème, il faut être flexible et ouvert aux opinions des autres. La meilleure façon d'obtenir une vision équilibrée et de voir les deux côtés de la médaille en consultant les différentes analystes pour avoir une vision claire.

3. Biais de troupeau

Si vous avez déjà fermé un trade après avoir découvert que beaucoup d'autres cambistes étaient dans une position opposée, alors vous avez été victime du biais de troupeau.

Tout comme les moutons qui se déplacent en troupeau, les traders de devises ont tendance à suivre la majorité et se sentent souvent mal s'ils s'éloignent de la foule. C'est la nature humaine !

Un bon trader forex ne doit pas avoir peur de prendre des positions à contre-courant. Assurez-vous simplement que vous avez fait vos devoirs avec une bonne analyse technique et fondamentale et planification de votre trade. Si vous avez suffisamment de raisons pour croire que le marché des changes se retourne, faites confiance à votre analyse.

4. Biais d'attribution

Les psychologues définissent le biais d'attribution comme une erreur cognitive dans la manière dont les gens déterminent le responsable d'un événement ou d'un résultat.

Dans le trading forex, le biais d'attribution se manifeste lorsque vous attribuez les trades gagnants à votre remarquable analyse, tandis que les trades perdants sont dus à des facteurs extérieurs, tels que l'imprévisibilité des marchés ou la lenteur de votre connexion Internet.

Ce genre de biais peut fausser votre prise de décision. Comment pouvez-vous prendre le contrôle de vos trades si vous continuez à penser que tout ce qui peut aller mal est hors de votre contrôle ? Comment allez-vous identifier les mauvaises habitudes de trading que vous devez corriger ?

C'est là qu'une analyse détaillée de votre trading est importante. Dressez la liste des choses que vous n'aviez pas le droit de faire, où vous avez eu tort, que vous attendiez et que vous auriez pu mieux faire. Cela vous aidera à prendre possession de vos forces et faiblesses pour devenir plus conscient de vos processus trading.

5. Biais de toxicomanie

Les traders forex ont tendance à se souvenir de leurs trades exceptionnels, tout comme un combattant qui se souvient de ses jours de gloire.

Mais le problème avec le souvenir de ces trades, c'est que vous pourriez développer un biais de dépendance. Cela peut par exemple vous insistez à investir sur une seule paire de devises avec un seul modèle particulier, parce qu'il vous a permis de gagner plusieurs séries de trades dans le passé. Même si vous rencontrez un tas de pertes avec cette paire ou ce modèle, vous allez avoir tendance a ignoré ces opérations perdantes, parce que vous êtes obsédé par les victoires passées.

Pour avoir une idée sur les trades qui sont rentables, il faut absolument tenir un journal de trading qui vous indique le nombre de pips perdus ou gagnés sur chaque paire de devises.

19:42 Publié dans Le trading, Les traders | Lien permanent | Tags : trader, trading, préjugés | |  Facebook | Commentaires (0) |

19/03/2016

Les mythes sur les risques du trading

risque,trading,mythes,forexLe marché des changes est le plus grand marché financier du monde avec un volume moyen quotidien de 5000 milliards de dollars. Sur le forex, les gouvernements, les grandes entreprises et les banques centrales réalisent la plupart des échanges de monnaies. Les petits investisseurs particuliers ont parfois du mal à comprendre le fonctionnement de cet immense marché monétaire. Le trading forex est encore relativement méconnu des cambistes particuliers, pour cette raison, de nombreux mythes se sont répandus sur les divers aspects du marché.

Le premier mythe est propagé par des escrocs qui cherchent à arnaquer les traders forex naïfs en leurs faisant croire que le trading n'est pas très risqué. En fait, le trading de devises peut être très risqué à cause de l'effet de levier. Le forex est un marché de gré à gré non régulé (OTC), il n'est pas fortement réglementé comme le New York Stock Exchange, la CAC40 ou le NASDAQ. En raison de cette absence de réglementation, le marché est ouvert à la manipulation qui peut souvent aboutir à des pertes pour les petits porteurs. Le forex n'est pas centralisé comme le marché des actions, il est donc difficile de prouver qu'une manipulation des cours c'est produite. En outre, le marché du Forex est ouvert 24 heures par jour, sauf le week-end et il est influencé par tous les événements mondiaux. corollaire

Un corollaire de ce mythe est que certaines personnes pensent que le trading sur marge est sans risque. Quand un investisseur trade avec un compte sur marge, il emprunte de l'argent à la société de courtage pour investir sur le forex en utilisant ce qu'on appelle l'effet de levier. Le cambiste peut garder tous les profits qui sont générés par l'investissement, le prêt est remboursé à terme lorsque l'investissement est vendu. Beaucoup de traders utilisent cet outil extrêmement bien, ce qui leur permet de gagner beaucoup plus d'argent, mais cette opportunité implique également un risque important. Les traders débutant avec un fort effet de levier subissent fréquemment un appel de marge. Lorsque cela arrive, l'investissement est vendu automatiquement par le broker forex, car les fonds disponibles sur le compte du trader ne sont plus suffisants pour maintenir les positions ouvertes.

De nombreux mythes sur le trading forex ont été largement diffusés, mais la vérité est qu'une minorité de traders gagnent de l'argent en spéculant sur les devises. Ces cambistes à succès ont réussi à maîtriser des techniques profitables, car ils ont pris le temps de se former sérieusement pendant de longues années. Ces investisseurs sont patients, ils ont la capacité de se remettre en question pour apprendre de leurs erreurs. Ce sont de investisseurs raisonnables qui cherchent à faire des profits sur du long terme.

16:48 Publié dans Le trading, Les traders | Lien permanent | Tags : risque, trading, mythes, forex | |  Facebook | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu