Avertir le modérateur

19/03/2016

Les mythes sur les risques du trading

risque,trading,mythes,forexLe marché des changes est le plus grand marché financier du monde avec un volume moyen quotidien de 5000 milliards de dollars. Sur le forex, les gouvernements, les grandes entreprises et les banques centrales réalisent la plupart des échanges de monnaies. Les petits investisseurs particuliers ont parfois du mal à comprendre le fonctionnement de cet immense marché monétaire. Le trading forex est encore relativement méconnu des cambistes particuliers, pour cette raison, de nombreux mythes se sont répandus sur les divers aspects du marché.

Le premier mythe est propagé par des escrocs qui cherchent à arnaquer les traders forex naïfs en leurs faisant croire que le trading n'est pas très risqué. En fait, le trading de devises peut être très risqué à cause de l'effet de levier. Le forex est un marché de gré à gré non régulé (OTC), il n'est pas fortement réglementé comme le New York Stock Exchange, la CAC40 ou le NASDAQ. En raison de cette absence de réglementation, le marché est ouvert à la manipulation qui peut souvent aboutir à des pertes pour les petits porteurs. Le forex n'est pas centralisé comme le marché des actions, il est donc difficile de prouver qu'une manipulation des cours c'est produite. En outre, le marché du Forex est ouvert 24 heures par jour, sauf le week-end et il est influencé par tous les événements mondiaux. corollaire

Un corollaire de ce mythe est que certaines personnes pensent que le trading sur marge est sans risque. Quand un investisseur trade avec un compte sur marge, il emprunte de l'argent à la société de courtage pour investir sur le forex en utilisant ce qu'on appelle l'effet de levier. Le cambiste peut garder tous les profits qui sont générés par l'investissement, le prêt est remboursé à terme lorsque l'investissement est vendu. Beaucoup de traders utilisent cet outil extrêmement bien, ce qui leur permet de gagner beaucoup plus d'argent, mais cette opportunité implique également un risque important. Les traders débutant avec un fort effet de levier subissent fréquemment un appel de marge. Lorsque cela arrive, l'investissement est vendu automatiquement par le broker forex, car les fonds disponibles sur le compte du trader ne sont plus suffisants pour maintenir les positions ouvertes.

De nombreux mythes sur le trading forex ont été largement diffusés, mais la vérité est qu'une minorité de traders gagnent de l'argent en spéculant sur les devises. Ces cambistes à succès ont réussi à maîtriser des techniques profitables, car ils ont pris le temps de se former sérieusement pendant de longues années. Ces investisseurs sont patients, ils ont la capacité de se remettre en question pour apprendre de leurs erreurs. Ce sont de investisseurs raisonnables qui cherchent à faire des profits sur du long terme.

16:48 Publié dans Le trading, Les traders | Lien permanent | Tags : risque, trading, mythes, forex | |  Facebook | Commentaires (0) |

16/07/2014

Faut-il suivre une formation de cambiste pour trader le forex ?

formation de traderLe trading forex en ligne s'est fortement développé ces dernières années grâce à internet. Les cambistes particuliers peuvent maintenant spéculer sur les marchés financiers depuis leur domicile. Il est possible d'apprendre gratuitement des stratégies de trading forex et le métier de trader sur les sites internet qui fournissent également des signaux de trading et des conseils pour investir comme un trader professionnel.

Pour devenir un trader forex qui gagne régulièrement de l'argent sur la bourse et le forex, certaines compétences sont nécessaires. Notamment la gestion du risque par le money management, mais il faut aussi pouvoir contrôler les émotions néfastes qui empêchent d'investir raisonnablement. Investir sur le forex sans aucune expérience du trading de produits dérivés à effet de levier conduit inévitablement à la perte du capital.

Il n'est pas obligatoire d'être un professionnel du trading pour gagner de l'argent sur les marchés boursiers, cependant, certaines qualités sont requises pour investir sérieusement. Le trading n'est pas une loterie, un cambiste calcul différents paramètres pour avoir une probabilité de réussite maximum. Le trader ne gagne pas à tous les coups, mais il limite ses pertes et laisse courir le plus longtemps possible ses positions gagnantes. La psychologie du trader est très importante sur le marché des changes, les investisseurs débutants ont tendance à couper leur position gagnantes trop tôt par peur de perdre les plus-values latentes, et contrairement aux traders forex professionnels, le cambiste novice ne coupe pas ses pertes en espérant un retournement du marché. Le trading de devises ne doit pas être basé sur une espérance, mais sur des probabilités de réussite en fonction d'une configuration de marché.

Le site www.broker-forex.fr vous apprend les stratégies de trading utilisées par les plus grands traders. Tous les sujets sont abordés pour apprendre le trading de devises sur le marché des changes, mais aussi sur la bourse avec les contrats pour différences.

13:44 Publié dans Le trading, Les traders | Lien permanent | Tags : formation, trader | |  Facebook | Commentaires (0) |

19/08/2013

Les traders et les métiers de la finance

métiers,finance,traderDepuis la crise financière, les médias parlent de plus en plus des traders, des courtiers en bourse, des analystes financiers ou des gestionnaires de compte. Les banques recrutent des opérateurs pour les salles de marché (front office) ou des agents administratifs (back office). En général, ces métiers de la finance sont réservés aux diplômés à partir de bac + 5. Les banques sont très exigeantes pour leur recrutement, les métiers de traders sont essentiellement réservés aux diplômés des écoles de commerces. Les candidats doivent maîtriser l'anglais, les mathématiques, connaître les différents mécanismes financiers et économique. Les métiers de la finance sont répertoriés dans deux catégories, la finance de marché et la finance d'entreprise.

La finance de marché

Les opérateurs de marché ou traders en relation avec les clients travaillent au sein du front office ; le contrôle des opérations est assuré par le middle office ; le back office est responsable des des fonctions administratives.

Le trader achète et vends des produits financiers en bourse en collaboration avec les sales traders (les vendeurs).

L'analyste financier étudie les facteurs nationaux et internationaux pour anticiper et gérer le risque dans le but d'assurer une rentabilité financière.

Le gestionnaire de portefeuilles est chargé de répartir les valeurs mobilières de ses clients dans un portefeuille en se basant sur les recommandations de l'analyste financier.

La finance d'entreprise

Les entreprises font appel à des banques ou des cabinets de conseil pour trouver des solutions de financement. Les postes à pourvoir en finance d'entreprise sont destinés aux analystes de crédit et de financement de projet, aux conseiller en matière de fusions-acquisitions.

Le chargé d'affaires analyse la situation financière de ses clients pour proposer les produits et services de sa banque.

L'asset manager est chargé de la gestion des investissements sur les marchés boursiers.

11:29 Publié dans Finance, Les traders | Lien permanent | Tags : métiers, finance, trader | |  Facebook | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu